Gala (03.05.19) - ImproPDA


Aller au contenu

Gala (03.05.19)

Archives > Reportages > Saison 18/19
Soiré Gala Fin de saison
03.05.2019
UNE FINALE DIFFÉRENTE

Cette année, on a décidé d’innover pour la finale de la saison. Non seulement les thèmes étaient choisis au hasard, mais les joueurs également. Par exemple, un joueur pouvait se voir attribuer une impro chantée alors qu’il n’avait jamais touché à cette catégorie.  Il avait le droit, cependant, de faire appel à un coéquipier, mais à une seule reprise.  Si je me rappelle bien, le ricochet n’a été utilisé qu’une fois, et c’était pour la catégorie rimée chez les Bleus et les Verts.  

Cette façon de procéder, stimulante pour les joueurs, devrait être mise à profit dans les ateliers.  Le spectacle devant public s’y prête moins, car il doit refléter le meilleur de nous-mêmes.  Toutefois, il en est ressorti d’excellentes créations :
Solde d’urnes – Échange comique entre Rachel, Christiane et le grand Robert sur l’achat et le retour d’urnes.
Contreplaqué d’amour – Une proprio en mal d’amour engage un menuisier pour refaire son mur. Rimée bien réussie, tout à fait dans le thème. Notons le punch final de Robert B. « Vous êtes mûre pour la facture ». Bravo Louise et Robert M. Étoile performance.
D’autres impros ont suivi, toutes aussi créatives comme la croisée, la variation et le carrousel.  
Après la pause, ce sont les Rouges et les Noirs qui ont pris la relève avec enthousiasme.
La sans-parole Fore interprétée par Colette et Denis (Noirs), Robert C., Francine et Christine (Rouges), a bien fait rire la salle.  Elle représentait deux scènes de golf.
La correspondance de guerre du 10 juin 1944 entre une infirmière (Lucille) et sa mère (Jeanne-May) était captivante, de même que l’alphabet maudit, sans faille, de Lucille et Francine. La dernière impro Le peuple te salue, mettant en scène un village en attente du pape (François), a suscité des réactions de la salle lorsque Robert C. a parlé des enfants de chœur qu’il fallait rassembler pour attirer le pape.
Pour sa première prestation devant public, Denis, prêté à l’équipe des Noirs, s’est très bien débrouillé
.
Même s’il n’y a pas eu d’attribution d’étoiles, Il m’a semblé que Lucille Tassé et Robert Messier se sont particulièrement illustrés au cours de ce match.
Bonnes vacances!

La ligue d'improvisation d'Axion 50plus

Retourner au contenu