Always (18.01.2019) - ImproPDA


Aller au contenu

Always (18.01.2019)

Archives > Reportages > Saison 18/19
ImproPDA reçoit les Always
(18.01.2019)
Noëlla Lessard
Reportage
Stephane Brunet
Photos
Always pour elles

 
Pour leur 8ème visite chez nous, les Always ont fait honneur à leur réputation.  Toujours aussi imaginatives et complices, elles ont monté des impros originales et captivantes.  Mais les PDA ne se sont pas laissé impressionner et ont fait face avec audace et détermination.  D’autant plus que les joueurs sont tombés sur des catégories nouvelles comme Proverbes, Guerre de mots, Exagération et Bibliothèque.
 
La fusillade du début Mon plus beau cadeau nous a un peu révélé les secrets, parfois intimes, de chacun des improvisateurs.
 
Le Tout inclus, défendu principalement par Ange-Aimé et Dominique qui profitaient d’un forfait pour l’Espagne ou l’Amérique du Sud (selon l’accent) a bien débuté la soirée.
 
L’hilarante comparée Ma pelle / m’appelle mettant en vedette une immigrante (Mélissa Perron) essayant de s’identifier et toujours mal comprise, a été remportée par les Always.
 
Notre recrue, Aimé Lamoureux (première apparition devant public) a obtenu l’égalité avec l’impro Un drôle de piano.  Félicitations Aimé.
 
Une étoile performance bien méritée pour la 5e impro Neige de catégorie Guerre de mots.  On y voyait les joueuses Ouellet et Veillette compétitionner pour le déneigement de leur entrée.
 
Autre étoile pour La gadoue, formidable chantée des deux côtés.
 
Une nouvelle prof, de catégorie Exagération à trois niveaux, interprétée magistralement par les joueurs des deux équipes, a été remportée par PDA.
 
La suite…  Une poursuite de trois minutes mettant en scène un protagoniste atteint d’un furoncle a bien fait rire l’assistance.
 
La variation Pair/paire/père a donné l’occasion aux interprètes de jouer avec les mots (Percolateur, Ne perds pas conscience, etc.)
 
La dernière impro de la soirée Perdu(e), une dramatique, s’est révélée particulièrement impressionnante.  Elle présentait une mère à la recherche de son enfant perdu dans les bois.  Bravo aux formidables interprètes, particulièrement à la mère (Anick) et à l’enfant (Francyne).
 
Le match s’est terminé par 11 à 8 en faveur des Always.
 

Les étoiles du match
Les photos du match

La ligue d'improvisation d'Axion 50plus

Retourner au contenu